Paris: Christian Vabé rencontre Martin Fayulu

L’opposant ivoirien Christian Vabé, président du Rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC), a rencontré le mercredi 20 mars 2019 à Paris, l’opposant congolais Martin Fayulu, candidat de la coalition LAMUKA à l’élection présidentielle en République démocratique du Congo.

Commentaires

Coucou, nous voilà, nous sommes de retour bientôt. Encore plus mordants avec des informations à vous couper le souffle.
Alors frères miens, reprenons les choses là où on les a laissées pour le triomphe de la démocratie vraie.
Merci au président Vabé d'avoir entendu notre cri du coeur. A bientôt donc.

J'ai un message fraternel urgent message à adresser au président Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso. Excellence, la crise qui a cours dans votre pays, ressemble étrangement à ce qui s'est passé chez vos voisins ivoiriens.
Dieu me fait dire que si vous n'y prenez garde, le pouvoir va changer de main. Et l'ombre de votre prédécesseur plane. Que Dieu vous garde.

Les nouvelles sont bonnes car le Fpi a enfin décidé de refaire son retard et se mettre au diapason des réalités communicationnelles de l'heure. C'est-à-dire créer sa propre chaîne de télévision.
La nouvelle tombe bien et la nouvelle donne vient combler un vide. On ne peut pas être majoritaire dans l'opinion, avoir un grand nombre de militants actifs férus de la libre expression et manquer de canaux d'expression.
Vivement que la logistique soit à la hauteur des espérances et à la dimension du parti de Gbagbo.

Soyons indulgents par rapport à la rencontre Soro-Blé car ce qui a cours relève de la haute stratégie politique dont les néophytes ne pourront saisir d'emblée les tenants et les aboutissants.

La polémique honteuse engagée contre le Burkina qui a labellisé l'Attiéké,produit commercial ivoirien depuis des siècles et des siècles,met à nu les insuffisances du régime d'Abidjan. Plutôt que de traquer la liberté d'expression,il est temps de valoriser la Côte D'Ivoire.
Relativement au Burkina,pas jusqu'à ce point on doit mener le braquage de la Côte D'Ivoire. On ne peut pas arracher à la terre de Gbagbo la substance de son existence.
Le Burkina pouvait tout simplement changer de nom.Car l'attiéké,c'est bien une appellation ivoirienne. Bon,comme on leur a tout permis,nos voisins se croient tout permis.

Alerte!! Alerte!! Ou bien je reste sans dire mot de la vision nocturne et mon pays sombre dans la violence, ou je la révèle et les autorités prennent des mesures urgentes pour parer à toute éventualité.
En effet,selon le message divin reçu,des djihadistes de Boko Haram infiltrés dans notre pays,s’apprêtent à frapper.Et c'est dans une école primaire R+1 qu'ils se sont introduits.
Heureusement l'alerte donnée, a provoqué l'échec de la cynique opération car les élèves et les enseignants l'ont échappé belle. Le terroriste qui devait faire exploser sa charge n'a pas pu atteindre son objectif.
Actuellement pour réussir leur coup,les terroristes selon la vision font des rituels en distribuant une poudre que les populations consomment.

Comment la Daaf du ministère de la santé et de l'hygiène publique asphyxie les hôpitaux

Rien ne va plus entre la direction des affaires administratives et financières et les directeurs/ gestionnaires des établissements sanitaires de Côte D'ivoire.Le mode remboursement des prestations de la gratuité ciblée est au centre de la discorde.
En effet,selon nos investigations,suite à la crise post-électorale dans notre pays,l'Etat a instauré la gratuité totale qui a bien fonctionné pour le bonheur des populations.Un an plus tard, en 2012,la gratuité totale a été muée en gratuité ciblée pour les enfants de 0 à 5 ans,les femmes enceintes et les urgences de 48 heures.Cette politique a,dit-on bien marché jusqu'en 2017.C'est à partir de cette date, selon nos investigations, que la gratuité a pris du plomb dans l'aile. Laquelle situation met les hôpitaux en difficultés. Plusieurs sources recoupées font cas d'un remboursement par la Daaf en deçà des prévisions des établissements sanitaires,D'aucuns avancent une fourchette de 4000 à 15000 fcfa le montant perçu par les formations sanitaires,D'autres informateurs révèlent que quand c'est bien payé, cela se fait à la tête du client. Comme c'est le cas dans la commune d'Adjamé où un hôpital en réfection perçoit 103 millions fcfa de subvention.
Saisi de la situation fâcheuse,le ministre de la santé a diligenté un audit dont on attend les résultats.En attendant,les hôpitaux croulent sous le poids des dettes dues aux fournisseurs. A suivre...

Coucou,nous revoilà. Nous voudrions pour notre comback sur ce site de la libération, adresser un carton rouge aux dirigeants du Fpi de Gbagbo qui sont encore dans des querelles de positionnement.Attention à vous car entre le Fpi et le Pdci les ivoiriens donneront massivement leurs voix au parti qui présentera la plus grande responsabilité et assurance pour eux.Nous mettons donc en garde ces combattants qui se trompent de combat.
Autre sujet: L'arrestation de Koffi Serge Le drone.Nous avons investigué,il a été trahi par des infiltrés au Fpi qui travaillent pour le camp adverse.Donc blogueurs miens redoublez de vigilance car le plus palpitant est à venir.A bientôt.

Bonjour cher tous.Lorsque vous revisitez nos commentaires sur le site de la libération de la CI,bien évidemment Ivoirbusiness,vous vous rendrez compte que nous avons placé nos réflexion sous le signe de l'autorité divine.Selon nous,notre foi chrétienne indique c'est Dieu qui est au contrôle. Raison pour laquelle lorsqu'il nous inspire,il nous fait des révélations.Souvenez vous,nous avions annoncé que Ouattara ne se présenterait pas à un troisième mandant.Nous avions annoncé un crash d'aéronef et bien d'autres visions.Dans le même élan,sans être un oiseau de mauvais augure, nous faisons savoir que l'horizon est brumeux.Car le rhdp qui n'acceptera pas sa défaite aux élections va tenter de créer le chaos.En contestant le résultat des urnes.En instrumentalisant des hommes armés qui craindront pour leur avenir.Que Dieu prenne compassion de nous.

Deux messages divins ce matin.
Le premier s'adresse à Simone Gbagbo. Eh bien,le Tout-puissant demande qu'elle prenne en main le parti de Gbagbo. Ensuite Dieu exhorte à un changement de l’appellation Fpi avant les élections.Il faut un autre nom.Et puis je vois beaucoup de termites ailées qui sont ramassées.Le nouvel emblème? Ou signe de prospérité politique?
Le deuxième message s'adresse à la communauté internationale.Veillez à ce que ceux qui préparent la guerre civile échouent.Je vois des militants d'un parti venir s'en prendre à ceux du Fpi.Il y a une bagarre rangée là

Politicodrame en Cote D'Ivoire.
Les fils du nord de notre pays pouvaient-ils échapper à leur propre piège?.Que non.Et pour cause,exclusion,xénophobie,tribalisme,charnier et j'en passe. Sont les maux dont ils se disent victimes.A la prise du pouvoir du rdr et à l'exercice,l'on attendait beaucoup des souffre-douleur qui devaient montrer à la face du monde qu'ils peuvent faire mieux.Mais à quoi avons-nous assister pendant 10 ans ? Passez en revue tous les temps forts de la vie politique et sociale en terre d'Eburnie. Vous serez instruits et édifiés.Pourquoi tout ce gâchis à humilier les parrains de la sale besogne? Beaucoup ont eu raison d'avoir laissé le rdr gouverner.Le résultat est là: Échec patent.Dans quel pays un citoyen peut-il aller retirer tant d'argent et se faire filmer sans qu'on ouvre une enquête.

Dynamique Fpi
Gbagbo Laurent a décidé selon des sources de ''redynamiser'' les fédérations.C'est une très bonne chose.La crise post-électorale ayant plombé les activités de la base,la nouvelle est bonne.Mais il faut beaucoup d'argent et des idées aux fédéraux pour travailler.Il faut demander aux cadres du Fpi de bouger un peu.Ils doivent jouer leur rôle sur le terrain et rallumer la flamme militante.Car le Fpi est le seul parti qui traine du monde derrière lui mais il n'y a personne pour encadrer ces masses populaires.Quel gâchis au Fpi. Aussi quelle mobilisation se fera sans trancher la question énigmatique créée par Affi. N'y a-t-il pas un gros piège à l'horizon lorsqu'on se dispute le nom et le logo du parti à la veille des élections?
Au demeurant,il serait illusoire de penser refaire la politique au Fpi sans beaucoup d'argent pour arracher au rhdp nos militants achetés par ce parti.Alors réalisme et réflexion.Surtout attention à l'orgueil de nos dirigeants sinon c'est la catastrophe.

Convention du Pdci.
A la veille de cette échéance capitale pour le vieux parti et même pour la CI entière,le seigneur nous a inspiré.Dans un scénario où la convention se tient à Daoukro. La ville est en effervescence.Pavoisée aux couleurs traditionnelles du parti.Le lieu de la convention plein à craquer.Un seul candidat (HKB) est visible et fait sensation.Avec son impressionnant cortège.Avec une logistique impressionnante.Les autres concurrents sont invisibles.Tout le monde ne jure que par le nom de N'Zuéba.

URGENT,URGENT?URGENT: Fidèle à la mission à nous confiée par le Seigneur,il nous demande ce matin de faire part au ministre Blé Goudé de la nouvelle menace qu'il plane sur lui.Je jure au nom du seigneur.Sur ma couche,j'ai vu qu'on lui confectionnait un repas et un homme en boubou blanc aux intentions lugubres rodait autour.Une intention d'empoisonnement ?Envoûtement ?Je ne saurais trancher.Dans un autre tableau qui s'est hélas effacé de ma mémoire,il y avait aussi une autre menace. Alors vigilance.Et pour Gbagbo et pour Blé; Cet autre plan B est à prendre au sérieux.

Juste un rappel: Souvenez vous.Sur ce site il y a quelques mois,nous avons prophétisé sur la libération de Gbagbo et Blé,la nouvelle attaque djihadiste en CI,la non candidature de Ouattara à un 3è mandat,la crash d'un hélico ivoirien, la traîtrise de Affi qui va claquer la porte aux discussions.....Tout cela s'est réalisé. A bientôt pour d'autres prophéties

Suite à l'attaque de la permanence de l'honorable Yasmina Ouégnin,députée de Cocody en Cote D'Ivoire.Cet acte digne de terroristes me rappelle l'incident qui a empêché à l'époque feu le ministre Boga Doudou,ancien ministre de l'intérieur de Gbagbo. Se rendant dans la localité d'Odienné au nord du pays,le membre du gouvernement s'est vu barrer la route par des badauds qui ne voulaient pas le laisser passer.Pour faire baisser la tension,Boga Doudou a tout simplement rebroussé chemin.
Tout cela pour dire qu'il est temps de tirer la sonnette d'alarme.A la veille des joutes capitales à venir.Car les ennemis de la paix sont en embuscade.Il faut même se préparer à plus compliqué.